jeudi 7 février 2019

Coups de coeur parisien fin 2018 début 2019.

Hier, dans le journal d'Arte la page culturelle faisait une large place aux photographies de William Daniels que j'ai eu le plaisir de voir à l'espace "Carré de Baudouin" dans le 20 ème à Paris.
L'exposition porte le titre de "WILTING POINT" littéralement "point de flétrissement".(Seuil en deçà duquel l'humidité du sol s'avère insuffisante pour permettre à la plante d'y prélever l'eau dont elle à besoin.Celle -ci flétrit alors, puis finit par mourir si cette condition perdure. Dans notre monde il existe d'autres points de bascule, des entre-deux ténus qui maintiennent un lien fragile entre la vie et la mort." (extrait du flyer qui accompagne la visite).
Images très grand format, d'une qualité rare, qui nous transportent au coeur "de ces équilibres précaires dans différentes régions de la planète". La scénographie est particulièrement réussie et dans l'espace du haut les images de grands format se touchent  les unes les autres dans une continuité saisissante.
Kirghizistan 2007

Centre Afrique 2016

Bangladesh 2017

Kirghizistan 2007

Ouganda 2016

Centre Afrique 2016


Russie 2016

Une autre découverte au hasard de mes pérégrinations parisiennes, la galerie Grès qui comme son nom l'indique se consacre (avec bonheur ! ) à la céramique.
L'artiste Ule Ewelt nous montre son bestiaire qu'on croirait tout droit sorti d'une grotte préhistorique sinon les restes fossilisés de mammouths ou autres, fraichement extraits d'une fouille préhistorique. La matière est saisissante. la forme "rugeuse à souhait.





 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire