mardi 12 septembre 2017

L'HOTEL D'AGAR à CAVAILLON

Non l'hotel d'Agar n'est pas un lieu où dormir sur ses deux oreilles, mais bien au contraire où il vous faudra garder les yeux bien ouvert et la mémoire en éveil pour engranger tous les objets, les peintures présentés ici sur trois étages plus une cour et rêver ensuite.
Je disais dans un article précédent une caverne d'Ali Baba que les propriétaires Christian et Véronique et aujourd'hui leur deux fils nous ouvrent  avec générosité et un sens du partage rare chez les collectionneurs. 
Un deuxième lien nous renseigne plus avant sur cet hotel devenu monument historique très récemment.
Aujourd'hui et jusqu'au 24 septembre (oui, il est presque trop tard pour avertir mes lecteurs d'une visite incontournable!) ce lieu "magique" accueille les travaux de quatre photographes de renommée internationale sous le titre de "Scénographies de sensations"
Bernard FAUCON qui réalise deux grande "bâche" en extérieur et deux installations dans les étages supérieurs. "Son regard est celui du poète qui cherche lentement par le pouvoir d'une construction, mentale, verbale, visuelle,à produire une idée" (extrait du catalogue édité pour cette exposition).


Hans SILVESTER, "témoin de la simplicité et de l'évidente beauté, infatigable voyageur, nous emmène dans la vallée de l'Omo en Ethiopie, avec de nouvelles photos où la guerre avec le pouvoir en place à introduit la Kalachnikov. Cette arme, la façon dont elle est portée, tisse une "étrange plasticité" entre elle, l'AK-47, et les corps qui l'arbore comme autrefois , arcs et carquois de flèches et sagaies.




Joel-Peter WITKIN est le plus étrange des trois et sans doute (malheureusement ) le moins connu.
Sa photographie  procède du collage. Witkin écrit en septembre 2011:
"Mon travail est basé sur la nature de l'homme et sa relation au divin. Dans le travail, j'essaie d'établir une norme et créative et intellectuelle pour la mise en scène photographique, moralement en chute libre.Certains photographes parviennent à saisir admirablement les moments de vie. Louanges leurs soient rendues. Je pense à Cartier-Bresson, et Walker Evans.
Certains photographes, comme moi, ne peuvent faire cela. Ils doivent créer l'image à photographier. Pensez à l'histoire de l'art! Elle fut entièrement inventée par les artistes, à partir d'un fait historique ou d'une réaction personnelle à la réalité, par les artistes-dont le travail est de réer une mise en scène des sens".




Horaires des visites (notamment pour les Journées du Patrimoine, sur le site de l'hotel d'Agard















Aucun commentaire:

Publier un commentaire